Le trompe l’œil métamorphose un centre social !

Le montage d’une exposition est toujours la source d’une prise de conscience. Le jour où j’ai monté « Le trompe l’œil, une métamorphose de nos espaces », ça n’a pas manqué. Le lendemain de l’installation, je reviens pour améliorer les choses puisque la nuit porte conseil, et… paf ! Ça me saute aux yeux ! Les 29 œuvres qui tapissent les murs du centre me renvoient à la figure rien moins que 18 années de cohabitation avec le pinceau ! Une rétrospective en quelque sorte.

Mes premiers grands panneaux décoratifs de marbre et bois ornementés de précieuses moulures me ramènent instantanément à Janvier 1995 quand je pris le volant de ma petite voiture rouge pour affronter le trajet Rome (Italie)-Quimiac (près de La Baule), en larmes parce que je laissais mes enfants mais convaincue que je suivais mon destin. Six mois d’apprentissage, oh combien ardu, avec Yannick Guégan, Meilleur Ouvrier de France, pour apprendre les fondements de la peinture en décors et Trompe l’œil.

Lire la suite