Immersion dans l’Arbre de vie et ses lettres hébraïques

Au cours de mon dernier voyage en Italie en Juin, j’ai fait un grand plongeon, non pas dans les eaux méditerranéennes mais dans un Arbre et les lettres qui le parcourent, au cours d’un séminaire avec mon maitre de Kabbale Marco Marini. L’objectif :  débloquer ce qui ralentit la réalisation de notre chemin de vie.

« Mais de quoi tu parles? » t’exclameras-tu si tu n’as jamais entendu parler de tout ça. Et tu me donneras ainsi l’occasion d’offrir quelques explications sur ce qu’est l’Arbre de Vie et ses 22 sentiers, un de mes instruments de travail et d’inspiration préféré dans ma palette art-thérapeutique.

L’Arbre de vie synthétise les enseignements les plus importants de la Kabbale. Il représente le programme selon lequel s’est effectuée la création des mondes.

Au niveau pratique, c’est un dessin constitué de 10 entités appelées Sephiroth : les 10 phases d’évolution du macrocosme et, au niveau microcosme, les 10 niveaux de conscience qu’un homme doit acquérir pour se rapprocher de Dieu.

(Arbre de vie réalisé pour un client de Rome. D’autres photos sur www.annickAugierArt.com)

Les Sephiroth sont associées aux situations pratiques et émotionnelles rencontrées par tout individu dans sa vie quotidienne. Leur 10 principes de base sont reconnaissables dans la multiplicité désordonnée et complexe de la vie de chacun d’entre nous. En les utilisant comme outil de travail sur nous-mêmes, elles sont capables d’unifier et de donner un sens à notre existence.

Elles sont disposées le long de 3 piliers verticaux et parallèles. A gauche, le pilier de la Rigueur est associée à la FORME régi par des états de structure, passifs ; c’est l’univers de la maitrise, du pouvoir, de la justice, de la définition. A droite, le pilier de la Miséricorde représente la FORCE. Il est dominé par des principes actifs ; c’est la vie en mouvement, sans obstacle. Au centre nous trouvons le pilier de l’EQUILIBRE, rattaché à un état de Conscience équilibrée ; il traduit un équilibre entre force et forme, mâle et femelle, action et structure.

Les Sephiroth sont reliées entre elles par 22 sentiers, connectés aux 22 lettres de l’alphabet hébraïque. Ce sont des prises de conscience subjectives, aux travers desquelles l’âme se matérialise sur terre en descendant le long des chemins de l’Arbre de vie. Et en les remontant, toute forme de création retourne à son origine, enrichie des enseignements assimilés au cours de sa vie terrestre.

Travailler sur soi per l’intermédiaire de l’Arbre de vie est une façon de comprendre quels sont les obstacles que nous avons trouvé et trouverons encore sur notre chemin de vie, et d’en saisir le pourquoi, seule manière de les dépasser et de poursuivre notre parcours d’évolution personnelle.

Ces 3 jours en Ombrie étaient une formidable opportunité pour me reconnecter avec les lettres. Méditation, voyage astral, écriture, peinture de ce qu’elle m’inspirent… Je les utilise déjà de diverses manières, mais je ne les avais jamais dansées ! L’an dernier, j’avais suivi un séminaire « La lettre, chemin de vie » d’Annick de Souzenelle, une des plus grandes expertes en ce domaine et j’avais assisté seulement à un petit ballet inspiré des lettres. Avec Marco, je me suis retrouvée à « être  » chaque lettre, mon corps les mimétisant l’une après l’autre en une lente chorégraphie sacrée. Quelques larmes ont même  coulé sur mes joues, dans la joie de retrouver ses vieilles amis fidèles que j’avais un peu négligées ces derniers temps.

Comme elles sont 22 et que ma mémoire ne se rappelle plus tous les mouvements, aujourd’hui je les danse à ma façon et la sensation de connexion avec leur énergie est vraiment très belle!

Il faut savoir que les lettres sont également connectées aux 22 arcanes majeurs du Tarot. Avec leur aide, nous avons dédié une soirée entière à analyser un « instantané » de notre Arbre au moment présent, à identifier nos ressources et sur quelles faiblesses porter notre attention pour les transmuter en opportunité de croissance personnelle.

Enfin, parmi tous les travaux effectués, l’un deux m’a particulièrement impressionnée. Il se faisait sur un grand Arbre de vie représenté à terre où était inséré mon thème astrologique. Sur les instructions de Marco, j’ai parcouru des sentiers précis qui me portait d’une Séphiroth à l’autre en accomplissant certains exercices, avec l’objectif de favoriser la réalisation de mon potentiel. Je t’assure que ce n’était pas rien !!!

Je suis revenue en France super motivée avec une nouvelle idée pour ma future expo à Inovallée. Mais chut ! Nous aurons le temps d’en reparler, c’est dans plus d’un an.