Atelier Mandala mars : petite pousse deviendra grande !

« Yod » © Annick Augier-Aquarelle 14×8,5cm

« Yod » © Annick Augier-Aquarelle 14×8,5cm

MERCREDI 9 ou SAMEDI 12 MARS 13.30 – 18.30

Qu’est ce qu’une pousse nous offre, à peine sortie de la graine ? Le meilleur de soi.

Des pousses vert tendre ont poussé en quelques jours sur le framboisier de mon balcon ! A Grenoble mi-février, c’est du jamais vu. Vont-elles tenir le coup jusqu’au vrai printemps, ou seront-elles victimes d’un coup de gel de saison?

Nous humains avons plus de chance. Pas de saison pour grandir et évoluer. L’unique obligation est de se mettre en chemin. Nos ateliers Mandala mensuels vous proposent des étapes le long de la route.

Pour vous rafraichir la mémoire sur celles déjà parcourues, cliquez ICI  . Je rappelle que vous pouvez participer  à tout moment, même pour la première fois.

Bref ! Pour illustrer le thème de mars Petite pousse deviendra grande, quoi de mieux que ma vision personnelle de la lettre Yod, sentier sur l’Arbre de vie de la Cabale   : une graine qui vient de germer.

Comme elle, chacun de nous est un univers à lui tout seul, un univers en devenir. Nous avons le pouvoir de choisir de devenir un nouvel univers de transformation et de lumière, de travailler à notre expansion pour faire sortir le meilleur de nous.

Quel est le vôtre? Venez le découvrir .

MERCREDI 9 ou SAMEDI 12 MARS

13.30 h-18.30 h – 5 heures d’atelier entrecoupées d’une pause goûter

5 Rue Dominique Villars, 38000 Grenoble (à deux pas de la Préfecture – parking en sous-sol de la Place de Verdun / tram A arrêt Verdun Préfecture)

65 euros – Matériel fourni, collation comprise. Groupe de 6 personnes max.

Aucune compétence en dessin n’est nécessaire.

Réservation obligatoire : 06 44 26 34 75 – info@annickaugierart.com

 

 

Bulles de bonheur 2015 à l’atelier : petit bilan en images

Nous sommes tellement prompts à l’autocritique… Qui ne se reconnait pas dans cet univers impitoyable du jugement que l’on se porte à soi-même et de la pression qu’on se colle sur le dos tout seul me jette la première pierre !

Ce mois-ci, j’ai eu la surprise de tomber sur des articles de blogs d’artistes US qui proclamaient et détaillaient leurs succès de 2015, chiffres à l’appui. Business is business, on affiche tout. Pas très français, un peu de pudeur s’il vous plait. Pourtant, cela m’a donné envie de faire le même exercice, à ma sauce à moi. Après tout, on était encore en janvier.

Plutôt que de me focaliser sur ce qui n’avait pas marché autant que prévu, je me suis regardée bien en face et demandée : allez, de toi à moi, de quoi es-tu fière en 2015 ? Voilà le résultat !

1- L’atelier au Hangart :

La meilleure chose qui me soit arrivée depuis un bon moment. Une vitrine sur la rue, un chouette espace partagé avec une belle équipe de créatifs, un souffle nouveau en somme. Lire Le nouvel atelier prend vie, photos à l’appui

Annick Augier dans son atelier Le HangArt

  2- Le figuratif contrôlé s’estompe, vive le lâcher-prise !

Il y a encore du boulot. C’est un vrai cheminement.

Jetez donc un coup d’œil aux principales œuvres de 2015, série Renaissance,  ICI

3- Les coups de cœurs de mes clients !

Que ce soit des commandes ou des achats d’œuvres déjà réalisées, tout part d’un coup de cœur mutuel. Lire Une histoire de tableau et une histoire de cœur

En photo, une œuvre de commande pour le cabinet d’un magnétiseur sur Valence.

VENDU © Annick Augier "de l'inflammation à l'apaisement" 60x92 cm Technique mixte
VENDU © Annick Augier « de l’inflammation à l’apaisement » 60×92 cm Technique mixte

4- Le chemin du Mandala continue

Fidèles ou occasionnels, les participants font leur bonhomme de chemin…

14-11 Nouveau cycle  (2)

5- Présentation de mon livre à la librairie DECITRE Grenoble

Allez, mon heure de gloire! Cela ne m’arrivera pas tous les jours. C’était un évènement formidable. La vidéo qui a été tournée est toujours au montage. La version longue est prête, mais je m’arrache toujours les cheveux sur la courte. Passer de 40 à 3 mn ! Mission quasi impossible pour moi. Aller à l’essentiel n’a jamais été mon fort, hélas. Mais j’y arriverai!

Pour ceux qui ne savait pas que j’ai aussi écrit, résumé et photos  ICI au sujet de Guérie par mon second cancer- De peintre en trompe l’œil à peintre de l’âme

DECITRE Grenoble - Annick Augier - Nov.2015

DECITRE Grenoble – Annick Augier – Nov.2015

6- Retour sur les salons d’art

Pendant mes années italiennes, j’ai adoré participer à de nombreux salons, source de formidables rencontres qui ont jalonné ma progression. En France cette année, je suis sortie de ma « grotte » pour découvrir les salons d’art ART3F de Nice et de Mulhouse. Nouvelles expériences nécessaires pour nourrir la réflexion des objectifs de 2016.

A découvrir ou à relire Les affres et bonheurs d’un Salon d’art

© Annick Augier Aquarelle 13x8

© Annick Augier Aquarelle 13×8

CONCLUSION

Les lettres hébraïques sont un puissant outil pour aider à comprendre notre évolution. J’ai utilisé un test de kinésiologie émotionnelle pour savoir quelle était celle qui symbolisait l’année écoulée : Kaph ou « creuser le réceptacle pour accueillir la lumière ».

En voici ma représentation symbolique personnelle.

Et pour 2016 ? Tav ou ne pas avoir peur du renouvellement. Le sujet d’un prochain article peut-être.

Et vous, faites vous le bilan de l’année précédente? Sous quelle forme ?

RV MANDALA février : notre Souffle de vie

"He" © Annick Augier-Aquarelle 14x8,5cm

« He » © Annick Augier-Aquarelle 14×8,5cm

 

Au cours de ce cycle des ateliers Mandala dédié à votre expansion, nous avons précédemment travaillé sur les éléments Terre et  Eau.

Voici venu le temps de l’élément AIR. Ouste, du vent, les miasmes qui nous font tousser ! Du balai, les débris qui entravent nos pas ! A la trappe, les convictions qui limitent notre souffle de vie !

Rien de mieux qu’une bonne brise pour chasser les nuages et libérer le ciel !

Bref! Vous m’avez comprise ! Pourfendons les résistances aux changements ! Elles nous empêchent de respirer à pleins poumons.

 De l’air, de l’air, de l’air !

La petite aquarelle ci-dessus est ma représentation toute personnelle de l’énergie que représente la lettre hébraïque He, sentier sur l’Arbre de vie de la Cabale. La fenêtre s’ouvre, l’air circule, le frais et pur prend la place du vicié et le papillon s’envole, resplendissant symbole de la métamorphose !

MERCREDI 3 ou SAMEDI 6 FEVRIER

13.30 h-18.30 h – 5 heures d’atelier entrecoupées d’une pause goûter

5 Rue Dominique Villars, 38000 Grenoble (à deux pas de la Préfecture – parking en sous-sol de la Place de Verdun / tram A arrêt Verdun Préfecture)

65 euros – Matériel fourni, collation comprise. Groupe de 6 personnes max.

Aucune compétence en dessin n’est nécessaire.

Réservation obligatoire : 06 44 26 34 75 – info@annickaugierart.com

Le trompe l’œil métamorphose un centre social !

Le montage d’une exposition est toujours la source d’une prise de conscience. Le jour où j’ai monté « Le trompe l’œil, une métamorphose de nos espaces », ça n’a pas manqué. Le lendemain de l’installation, je reviens pour améliorer les choses puisque la nuit porte conseil, et… paf ! Ça me saute aux yeux ! Les 29 œuvres qui tapissent les murs du centre me renvoient à la figure rien moins que 18 années de cohabitation avec le pinceau ! Une rétrospective en quelque sorte.

Mes premiers grands panneaux décoratifs de marbre et bois ornementés de précieuses moulures me ramènent instantanément à Janvier 1995 quand je pris le volant de ma petite voiture rouge pour affronter le trajet Rome (Italie)-Quimiac (près de La Baule), en larmes parce que je laissais mes enfants mais convaincue que je suivais mon destin. Six mois d’apprentissage, oh combien ardu, avec Yannick Guégan, Meilleur Ouvrier de France, pour apprendre les fondements de la peinture en décors et Trompe l’œil.

Continuer la lecture

Immersion dans l’Arbre de vie et ses lettres hébraïques

Au cours de mon dernier voyage en Italie en Juin, j’ai fait un grand plongeon, non pas dans les eaux méditerranéennes mais dans un Arbre et les lettres qui le parcourent, au cours d’un séminaire avec mon maitre de Kabbale Marco Marini. L’objectif :  débloquer ce qui ralentit la réalisation de notre chemin de vie.

« Mais de quoi tu parles? » t’exclameras-tu si tu n’as jamais entendu parler de tout ça. Et tu me donneras ainsi l’occasion d’offrir quelques explications sur ce qu’est l’Arbre de Vie et ses 22 sentiers, un de mes instruments de travail et d’inspiration préféré dans ma palette art-thérapeutique.

L’Arbre de vie synthétise les enseignements les plus importants de la Kabbale. Il représente le programme selon lequel s’est effectuée la création des mondes.

Au niveau pratique, c’est un dessin constitué de 10 entités appelées Sephiroth : les 10 phases d’évolution du macrocosme et, au niveau microcosme, les 10 niveaux de conscience qu’un homme doit acquérir pour se rapprocher de Dieu.

(Arbre de vie réalisé pour un client de Rome. D’autres photos sur www.annickAugierArt.com)

Les Sephiroth sont associées aux situations pratiques et émotionnelles rencontrées par tout individu dans sa vie quotidienne. Leur 10 principes de base sont reconnaissables dans la multiplicité désordonnée et complexe de la vie de chacun d’entre nous. En les utilisant comme outil de travail sur nous-mêmes, elles sont capables d’unifier et de donner un sens à notre existence.

Continuer la lecture