MANDALA JANVIER : TEL UN CHAMEAU, J’AI TOUT DANS MON SAC A DOS !

Guimel © Annick Augier -13x8 cm chacune - Aquarelle sur carton 

Guimel © Annick Augier -13×8 cm chacune – Aquarelle sur carton

Ce RV MAndala de rentrée sera sous la tutelle bienveillante de la lettre hébraique Guimel : l’apprentissage de la liberté, le sevrage nécessaire à notre maturation.
Aleph était l’unité, le commencement du commencement. Il nous a porté vers Beth, la dualité et notre Maison originelle, protection rassurante.
Après la création et la stabilité, vient le temps de la destruction. Et oui. La gestation douillette, c’est fini: on se remet en chemin ! A la rencontre du prochain niveau de notre nous-même. 
Pas de panique ! Nous avons tout ce qu’il faut pour ça !
Le chameau/Guimel a toute l’eau nécessaire dans sa bosse pour traverser le désert ? Et bien, nous aussi !  Dans notre sac à dos ! ET ON VA Y ARRIVER !!!! Je vous ai illustré le propos par les cartes que j’avais dessiné pour Guimel.
​​​​​​​
RV n°3 de notre cycle Je suis

​​​​​​​Tel un chameau, j’ai tout dans mon sac à dos !

MERCREDI 25 JANVIER  

13.30-18.30

Le Hang’Art 5 Rue Dominique Villars, 38000 Grenoble

(à deux pas de la Préfecture – parking en sous-sol de la Place de Verdun / tram A arrêt Verdun Préfecture)

5 heures d’atelier entrecoupées d’une pause goûter

65 euros – Matériel fourni, collation comprise. Groupe de 6 personnes max.

Aucune compétence en dessin n’est nécessaire.

Réservation obligatoire : 06 44 26 34 75 – info@annickaugierart.com


Petit coup d’œil en images du RV Mandala de Novembre: Où est ma Maison originelle ?

mandala-2016-11-recap-1

Image
Pour se rafraîchir la mémoire sur les thèmes précédents :
  • RV n° 1 : sous l’inspiration de la lettre hébraique Aleph, « le commencement » + le thème de l’année  JE SUIS, cliquez ICI .
  • RV n°2 : Beth et « Où est ma Maison originelle ? », cliquez ICI

Titre de l’exposition de février: EMERGENCES
Ouf! Moins d’un mois avant la date fatidique d’ouverture, le titre est enfin calé!
Emergences… de quoi ? Pour faire simple, de Lumière, ou plutôt de nous,
[…]  un peu plus forts, un peu plus sages, tournés vers la Lumière.
Pour vous faire patienter, je vous dévoile un bout d’une toile.
ImageL’affiche va arriver avec tous les détails.  Mais pour répondre à certains qui m’ont déjà demandé des précisions, les voici sans fioritures:
Le Hang’Art
5 rue Dominique Villars Grenoble
Ouvert du mardi au samedi de 14 à 19.00
INAUGURATION
Jeudi 2 février à 18.00
CAUSERIE
Du trompe l’œil à la peinture de l’âme (de l’illusion à la recherche de la Vérité)
Jeudi 9 février 19.00-21.30
ATELIER ECRITURE
Mes œuvres, vos mots : un dialogue avec vous-même
Vendredi 10 février 19.00-21.30
ATELIER MANDALA
Initiation au Chemin du Mandala
Jeudi 16 février 19.00-21.30

Honneur de la presse dans la belle revue Les Beaux Quartiers, Expo perso, etc.

Ce n’est pas tous les jours que nous bénéficions des honneurs de la presse !
La très belle revue trimestrielle, bien connue des Grenoblois, Les Beaux Quartiers s’est intéressée au Hang’Art, la galerie/atelier collectif où je travaille.
Résultat : deux pleines pages couleurs !
 Un article très bien écrit, illustré des photos des 4 artistes en résidence, dont ma petite personne. Perso, je ne m’aime pas trop sur la mienne, mais bon, c’est la gloire quand même ! Je n’ai pas résisté à l’envie de la diffuser.
Mon travail actuel est joliment suggéré :
[…] peintre d’un rouge qui évoque « l’enracinement à la terre » et d’un bleu « la quête de vérité de l’âme«  confirme « avoir trouvé une vitrine au sens propre comme au sens figuré« , en investissant son atelier lumineux ouvert sur la rue Dominique Villars. Spécialisée dans le trompe l’œil d’abord, elle a changé sa manière de voir la vie et de peindre à la suite d’un deuxième cancer.[…]
Pour lire l’article en entier cliquez sur les pages ci-dessous ou sur le lien  :  http://annickaugierart.com/image/Beaux%20Quartiers%202016-12.pdf
beaux-quartiers-2016-12-titre
 beaux-quartiers-2016-12-1 beaux-quartiers-2016-12-2
Juste un rectificatif : la journaliste évoque ma première exposition personnelle en Février prochain, ce qui est une erreur. En 21 ans de carrière, j’en ai un peu plus que ça à mon actif.
Par contre, oui, j’en profite pour l’annoncer en avant-première:

EXPOSITION PERSONNELLE

au Hang’Art – Grenoble

du 2 au 18 février 2017

 Save the date Jeudi 2 pour l’inauguration !

Plus d’informations suivront bien sûr, après les fêtes. Allez, je soulève quand même un coin du voile. J’ai envie de proposer, en plus des tableaux, une soirée Causerie (conférence, c’est trop sérieux), une Initiation aux ateliers Mandala, et un Appel aux mots (un peu des miens, mais surtout ceux des visiteurs, de poètes de passage, d’écrivains en herbe … ).
En prime, l’atelier ouvrira tout grand sa porte, puisqu’il est sur place. Jouer à domicile, c’est quand même pratique !

INVITATION EXPOSITION Projet Vénus du 15 au 22 novembre 2016

Je l’avoue, j’ai failli jeter l’éponge. J’avais relevé un défi. Et j’ai cru un moment ne pas y arriver.

LE DEFI

Le Centre d’art Spacejunk Grenoble accueille le Projet Vénus, projet caritatif innovant, mêlant l’art et la santé. Il propose d’offrir un regard artistique sur le corps humain, de le sublimer et de démystifier les tabous liés au cancer du sein. Des photos de femmes et quelques unes d’hommes (eux aussi touchés) au buste dénudé, imprimées sur toile, seront confiées aux bons soins d’artistes de tous bords.

Leur mission ? Les customiser à leur manière et en faire une oeuvre reflétant leur propre démarche et sensibilité. Elles feront l’objet d’une vente aux enchères au bénéfice de la prévention du cancer du sein.

Compte tenu de ma rencontre avec la maladie, l’exercice m’interpelle… et se révèle plus rude que je ne l’avais imaginé. Depuis toujours, je peins sur des fonds blancs ou métallisés, imperméables, et le corps humain n’est qu’accessoire dans mon parcours. Je me retrouve avec du gris, une toile qui « boit » , un nu… et rien pour faire des essais. Autrement dit, ça passe ou ça casse.

Après 3 mois d’observation, je ne sais toujours pas par quel bout prendre la toile. Je finis par me jeter à l’eau et là… Au secoooooours !

Pourtant j’ai accepté la mission… et je ne peux pas me résoudre à décevoir Géraldine, « mon » modèle. Elle a eu le courage de se prêter au jeu, je me dois d’être à la hauteur. Alors, on s’accroche et voici le résultat, en images et en mots !

Libération © Annick Augier 50 x 50 cm - Huile et acrylique sur photo © Jean-Pierre Angei imprimée sur toile  Prix estimé de l’œuvre 600 € - Prix plancher 400 €

Libération © Annick Augier
50 x 50 cm – Huile et acrylique sur photo © Jean-Pierre Angei imprimée sur toile
Prix estimé de l’œuvre 600 € – Prix plancher 400 €

Dans le silence, elle lutte. Une force intérieure indomptable désagrège la gangue de pierre dont elle était prisonnière. La chair libérée surgit, encore à vif, le sang prêt à rosir le reste du corps. La couleur est sur le point de vaincre le gris… Le monde se reforme, la vie revient.

En tout petit, sur l’épaule, j’ai tatoué la lettre hébraïque Hé, symbole du souffle, le souffle de la vie.

L’EXPOSITION ET LE VERNISSAGE
Toutes les œuvres sont exposées au Centre d’art Spacejunk Grenoble du mardi 15 au mardi 22 novembre ainsi que l’après-midi du 30 novembre à la mairie de Grenoble, avant la vente aux enchères.

2016-venus-affiche-petite-2

Vente aux enchères
Mercredi 30 novembre 19h00
Mairie de Grenoble

EXPOSITION « Trace, Signe et écriture »

Pour ce début d’automne, j’ai le grand plaisir de vous inviter à l’exposition collective Trace, Signe et écriture à laquelle je participe, dans la région de Grenoble, à Allevard les Bains. 
En réponse à ce thème qui me tient à cœur, j’expose une œuvre qui faisait partie jusqu’à présent de ma collection personnelle La Pachamama ou Terre-mère.
Les autres tableaux illustrent mon utilisation fréquente de la métallisation (cuivre, or, aluminium) associée à la peinture. Symboles ou lettres hébraïques s’y dissimulent.
2016-allevart-affiche

EXPOSITION GRENOBLE « Compléments d’objets »

Et non… Il n’y a pas qu’IKEA dans la vie ou comment décorer votre intérieur avec des objets uniques. L’Art….objet  de déco…tout un débat n’est ce pas? Nous sommes prêts à répondre….

Vous êtes cordialement invitées à l’inauguration de la nouvelle exposition du  HANG’Art, galerie/atelier collectif où j’ai planté chevalet et pinceaux il y a déjà un an et demi, pour mon plus grand bonheur.
Pour l’occasion, je reviens à mes premiers amours : le TROMPE L’OEIL, appliqué à l’objet.
Annick Augier exposition

INVITATION à l’EXPOSITION COLLECTIVE « Abattons les murs » Grenoble

2016-05 MAPGI  Abattons les murs Invitation 1 2016-05 MAPGI  Abattons les murs Invitation 2

Murs, murailles, roches… Ce sont des sujets qui m’ont toujours inspirée, à condition de représenter leur possible franchissement, leur dépassement, leur destruction. Je peins l’effort à fournir pour dépasser ses propres limites, franchir des frontières longtemps crues inatteignables, grandir en somme.

C’est pourquoi le thème de la prochaine exposition collective de la Maison des Artistes Plasticiens de Grenoble et de l’Isère  m’a touchée au cœur ! J’y participe avec 3 tableaux, chacun représentant une période différente de mon expression artistique. L’un d’eux sera tout frais « pondu », puisqu’il est encore sur le chevalet.

voici un avant-goût, en mots, de ce que le thème m’a inspiré:

Le passage d’un univers à un autre. De l’obscurité à la lumière, de la roche dure et inhospitalière à l’ouverture d’un ciel libre… Une métamorphose s’accomplit : les obstacles se franchissent,  le passé se clôt, les entraves générationnelles se rompent. Tout devient possible.

En plus du soir de l’inauguration le mercredi 4, j’y serai de permanence les dimanche 8 et jeudi 19 mai de 16 à 19.00. Et également, bien sûr, sur RV (appelez-moi au 06 44 26 34 75) . Après tout, mon atelier au Hang’Art est juste derrière ! Je peux même vous faire visiter les deux!

RENCONTRE AU FESTIVAL DU BONHEUR Grenoble

Le Festival du bonheur à La Bulle du Bonheur pour sa seconde édition ! Des mots et des images !

Une belle occasion de se rencontrer et d’échanger  sur ce fameux bonheur et les outils propres à chacun pour le trouver et le vivre.

J’y participe en mots et en images:

  • 3 tableaux jamais exposés jusqu’à présent, chacun d’eux évoquant son propre instant de bonheur;
  • une causerie animée par Dominique Boulongne, thérapeute, autour de mon parcours personnel où je répondrai à toutes les questions  DIMANCHE 1er MAI à 17 H !

Une occasion également de gagner un exemplaire dédicacé de mon livre Guérie par mon second cancer – De peintre en trompe l’œil à peintre de l’âme 

2016-05 bulle du bonheur Flyer Page1 2016-05 bulle du bonheur Flyer Page2

Naissance d’un livre, de la petite graine à YouTube et la librairie Decitre

DECITRE Grenoble - Annick Augier - Nov.2015

DECITRE Grenoble – Annick Augier – Nov.2015

Je croyais que mon livre « Guérie par mon second cancer – De peintre en trompe l’œil à peintre de l’âme »   (Editions Amalthée) était né à sa publication ? Que nenni ! Il est né il y a quelque jours… sur Youtube. De la petite graine à sa présentation au monde, cela fait, je jure que c’est vrai, 9 ans !

D’abord, l’heureux évènement, la naissance !

Pour ce faire, j’ai réussi à créer ma chaine Youtube comme une grande. Que mes lecteurs geek qui font ça tous les jours au petit déjeuner ne rient pas SVP. L’objectif de départ était de mettre en ligne mon interview à la ibrairie Decitre de Grenoble en novembre dernier. C’est fait ! Vérifié et revérifié, j’ai fait de mon mieux.

Jetez-y un coup d’œil, la version courte fait juste 5 mn.

Vous avez du temps et l’envie d’en savoir plus ? Regardez la version quasi intégrale de la rencontre/dédicace ICI .

Bon, mais la petite graine?  Je vous la raconte dans cet extrait du livre :

 2007, le 7 octobre

En voilà une idée géniale !
J’ai réécouté hier matin pour la énième fois un des cours de base de Cerchia Ristretta : La formule secrète qui garantit le succès inéluctable d’un business sur le Net… et je suis restée foudroyée par ces paroles d’Italo :
« Dans ce business, tu dois partir de toi-même : ce que tu sais, les expériences que tu as acquises dans la sphère personnelle et professionnelle. Toute expérience de vie dont le partage avec les autres peut être d’une quelconque utilité. Et nous devons nous sentir convaincus, la main sur le feu, qu’elle peut être utile à beaucoup d’autres personnes »

Mon expérience du cancer ! Voilà l’idée ! Si tant de gens ont trouvé courageuse ma façon de l’affronter, je peux raconter mon histoire, d’où je suis partie et comment en suis-je arrivée à aujourd’hui, infiniment mieux.

Depuis 5 ans, j’affirme que le second cancer s’est révélé déterminant pour mon évolution personnelle, la découverte de ma nature spirituelle, le développement de mes talents. Le cancer peut être une opportunité, je le ressens jusque dans la moelle de mes os et j’en suis la preuve vivante, en chair (quelque fois un peu trop hélas) et en os !

C’est l’occasion de le démontrer, de communiquer de quelle façon un désastre apparent s’est transformé en victoire ! Je peux évoquer toutes les techniques de thérapies holistiques pratiquées et apprises, interviewer des professionnels, illustrer avec des œuvres à moi…

Aujourd’hui j’ai tout raconté à Marina . En qualité de journaliste, photographe, écrivain, ex-éditrice… et grande amie, sa réaction comptait beaucoup. Nous marchions au hasard des rues de Rome et notre démarche rapide et dansante malgré les pavés disjoints en disait long sur notre enthousiasme mutuel.

Je savoure cette sensation familière : toutes les cellules de mon corps pétillent d’excitation et de joie anticipée devant cette idée. Finalement ! La douloureuse expérience de ces dernières années acquiert tout d’un coup un sens plus ample, au-delà de ma petite personne ! YES !

C’est tout pour aujourd’hui ! Et bien sûr, si cela vous a plu et que vous pensez que le sujet traité peut être utile à certains, un grand merci à ceux qui le feront circuler dans leur réseau.

Bulles de bonheur 2015 à l’atelier : petit bilan en images

Nous sommes tellement prompts à l’autocritique… Qui ne se reconnait pas dans cet univers impitoyable du jugement que l’on se porte à soi-même et de la pression qu’on se colle sur le dos tout seul me jette la première pierre !

Ce mois-ci, j’ai eu la surprise de tomber sur des articles de blogs d’artistes US qui proclamaient et détaillaient leurs succès de 2015, chiffres à l’appui. Business is business, on affiche tout. Pas très français, un peu de pudeur s’il vous plait. Pourtant, cela m’a donné envie de faire le même exercice, à ma sauce à moi. Après tout, on était encore en janvier.

Plutôt que de me focaliser sur ce qui n’avait pas marché autant que prévu, je me suis regardée bien en face et demandée : allez, de toi à moi, de quoi es-tu fière en 2015 ? Voilà le résultat !

1- L’atelier au Hangart :

La meilleure chose qui me soit arrivée depuis un bon moment. Une vitrine sur la rue, un chouette espace partagé avec une belle équipe de créatifs, un souffle nouveau en somme. Lire Le nouvel atelier prend vie, photos à l’appui

Annick Augier dans son atelier Le HangArt

  2- Le figuratif contrôlé s’estompe, vive le lâcher-prise !

Il y a encore du boulot. C’est un vrai cheminement.

Jetez donc un coup d’œil aux principales œuvres de 2015, série Renaissance,  ICI

3- Les coups de cœurs de mes clients !

Que ce soit des commandes ou des achats d’œuvres déjà réalisées, tout part d’un coup de cœur mutuel. Lire Une histoire de tableau et une histoire de cœur

En photo, une œuvre de commande pour le cabinet d’un magnétiseur sur Valence.

VENDU © Annick Augier "de l'inflammation à l'apaisement" 60x92 cm Technique mixte
VENDU © Annick Augier « de l’inflammation à l’apaisement » 60×92 cm Technique mixte

4- Le chemin du Mandala continue

Fidèles ou occasionnels, les participants font leur bonhomme de chemin…

14-11 Nouveau cycle  (2)

5- Présentation de mon livre à la librairie DECITRE Grenoble

Allez, mon heure de gloire! Cela ne m’arrivera pas tous les jours. C’était un évènement formidable. La vidéo qui a été tournée est toujours au montage. La version longue est prête, mais je m’arrache toujours les cheveux sur la courte. Passer de 40 à 3 mn ! Mission quasi impossible pour moi. Aller à l’essentiel n’a jamais été mon fort, hélas. Mais j’y arriverai!

Pour ceux qui ne savait pas que j’ai aussi écrit, résumé et photos  ICI au sujet de Guérie par mon second cancer- De peintre en trompe l’œil à peintre de l’âme

DECITRE Grenoble - Annick Augier - Nov.2015

DECITRE Grenoble – Annick Augier – Nov.2015

6- Retour sur les salons d’art

Pendant mes années italiennes, j’ai adoré participer à de nombreux salons, source de formidables rencontres qui ont jalonné ma progression. En France cette année, je suis sortie de ma « grotte » pour découvrir les salons d’art ART3F de Nice et de Mulhouse. Nouvelles expériences nécessaires pour nourrir la réflexion des objectifs de 2016.

A découvrir ou à relire Les affres et bonheurs d’un Salon d’art

© Annick Augier Aquarelle 13x8

© Annick Augier Aquarelle 13×8

CONCLUSION

Les lettres hébraïques sont un puissant outil pour aider à comprendre notre évolution. J’ai utilisé un test de kinésiologie émotionnelle pour savoir quelle était celle qui symbolisait l’année écoulée : Kaph ou « creuser le réceptacle pour accueillir la lumière ».

En voici ma représentation symbolique personnelle.

Et pour 2016 ? Tav ou ne pas avoir peur du renouvellement. Le sujet d’un prochain article peut-être.

Et vous, faites vous le bilan de l’année précédente? Sous quelle forme ?