Petits formats = précieuses miniatures!

Longtemps j’ai clamé haut et fort que je ne savais absolument pas faire des petits formats. Venant du trompe l’oeil et de ses amples dimensions, comment pouvais-je transmettre quoi que ce soit sur ce que je voyais comme des timbres postes?

J’avais tort bien sûr.

Nécessité faisant loi, à mon retour à l’atelier après tant de mois de souffrance, mon corps ne me permettait plus grand chose au début. Alors j’y suis allée prudemment et ça a donné Debout 1 et 2… qui a eu beaucoup de succès!

Encouragée, j’ai poursuivi et découvert que j’y prenais beaucoup de plaisir, à condition de traiter ces bébés avec autant de soins et de détails que si c’était de « vraies » toiles. Autant vous dire que le temps passé à peaufiner chacune d’elles n’a rien de rentable en terme de prix. Tant pis. Ce sont de précieuses miniatures dont je suis fière en fin de compte.

Certaines sont encore visibles la semaine prochaine lors de notre exposition DUOS : un peintre/un sculpteur. Tous les détails sur l’affiche en fin de message.

Aujourd’hui, je vous dévoile les trios sur lesquels j’ai esquissé des thèmes chers à mon coeur: le besoin de s’élever, de s’envoler vers les cieux et leurs infinis possibles, l’espoir chevillé au corps en des lendemains plus rieurs, le processus de croissance vers une meilleure version de nous-mêmes, la fusion du ciel et de la terre pour un parfait équilibre. Du plus petit au plus grand.

Pour me trouver à coup sûr, n’hésitez pas: un sms ou coup de fil au 06 44 26 34 75 pour me prévenir de votre venue.

Trio Envol – 13×13 cm chacun – Huile, Acrylique, or sur toile – VENDU

Les plus petites toiles que j’ai jamais peintes!
Voici ce que m’écrit leur heureux propriétaire, praticien dAyaShiAtsu (soins corporels intégratifs) et amoureux des mots:
« Le jeu des 3 axes: la balançoire par son mouvement de tangence horizontale, l’échelle par son mouvement d’ascension et d’incarnation verticale, la chaise par son mouvement d’assise permettant l’intériorité profonde… et la composée telle la pleine présence. Horizon, verticale, profondeur. L’espace retrouvant son qualificatif, l’espace présent, éternelle présence.
A la croisée des axes, un point, le centre: le cœur de la pleine présence »

Trio Cycle de l’espoir – 17×17 cm chacun – 110 euros l’un – Huile, acrylique sur carton – Caisse américaine

L’espoir de lendemains meilleurs
Un ciel bleu, l’arbre en fleurs, nul besoin de trouver une issue. La porte est fermée.
Par contre, si la nuit est noire et que les premiers flocons tombent, une porte entrouverte d’où s’échappe la lumière fait naître l’espoir de s’échapper de ce monde inhospitalier.  
Et si l’orage menace avec ses lourds nuages qui s’amassent, nous sommes bien heureux de découvrir un autre univers au ciel libre et serein, libre d’accès avec sa porte carrément arrachée gisant à terre!
Les troncs puissants des baobabs comme passerelles potentielles vers un monde plus riant.

Trio Cycle du cerisier – 30 x 22 cm chacun – 190 euros l’un- Huile, acrylique sur carton – Caisse américaine – 1 et 3 Vendus

La jeune pousse a besoin de la main nourricière issue de la terre pour grandir. Les fleurs apparaissent, l’arbre a grandi, la main se retire peu à peu… pour disparaître complètement à l’avènement des fruits. L’arbre a atteint son autonomie… au point de se dresser et de partir à la rencontre de son destin
Le choix du cerisier ne doit rien au hasard. Au Japon il a toujours été symbole de jeunesse et de renouveau. La fleur, du blanc au rose, symbolise la pureté, la beauté et le bonheur. Le fruit, symbole de la découverte et du sacrifice de soi représente la vocation guerrière du samouraï et le destin vers lequel le conduit sa voie.
Le samouraï tente, tout au long de son existence, de fonder sa conduite sur son code d’honneur. En servant pleinement, honorablement, il espère laisser une trace, la mémoire de son nom comme étant un modèle de bravoure, de fidélité, de loyauté :  » Un vrai samouraï consacre tout son temps au perfectionnement de lui-même. » (Jōchō Yamamoto).
Retour au processus d’individuation : l’histoire d’une vie, de notre mission à chacun.

Trio L’union de la terre et du ciel – 30×30 cm chacun – 220 euros l’un – Huile, acrylique sur toile

Un banian de feu et d’air glacé, un arbre-duo aux racines-mains en forme de croix, un bonzai aux écorces entrelacées issues de la terre et du ciel… Trois versions de l’union du bleu et de l’ocre. La vivre en parfait équilibre en nous, c’est le but de toute une vie!


EXPO de NOEL petits formats « DUOS »

Noël est bientôt là et notre exposition annuelle de petits formats aussi! Vous êtes chaleureusement invité(e) à notre vernissage. L’expo démarre le jeudi 5, mais compte tenu des désordres possibles ce jour-là, le vernissage est déplacé au vendredi 6.

Je serai beaucoup présente bien sûr, mais pas en permanence. Pour être sûr(e) de me trouver, n’hésitez pas: un sms ou coup de fil au 06 44 26 34 75 pour me prévenir.

Les 4 peintres du Hang’Art ont invité 4 sculpteurs (terre cuite patinée, émaillée, métal, fil de coton… ). Pour ma part, j’ai convié Brigitte Reina dont les gracieuses « Métamorphiques », femmes-arbres, répondent à mes ramures s’élançant vers le ciel.

Sur l’affiche, la touche de couleur parmi les extraits d’oeuvres présentées, c’est moi. Le bleu des  cieux encore et toujours pour les possibilités infinies que représente le ciel et le jaune pour le rayonnement, la chaleur et l’espoir que représente la lumière.

Je vous dévoile deux des oeuvres qui seront présentes. Toutes sont sur la même idée : la terre-mère, le ciel et un arbre solitaire, trait d’union entre les deux, au tronc malmené par les épreuves… mais debout.

Sinon, la maladie reste stable au dernier examen, cette chimio continue à fonctionner et je la supporte pas mal du tout. Novembre a été pénible avec plus de fatigue et de douleurs que d’habitude, mais avant j’ai pu partir une grande semaine en vacances. Mes premières depuis 2 ans, coincée à Grenoble entre milieu médical et maison!

Quel bonheur de filer au volant de mon bolide vers Biarritz où j’ai contemplé la mer pendant des heures. J’en rêvais depuis si longtemps! L’espoir encore et toujours et la foi en un destin qui s’améliore… L’épreuve comme un nouveau seuil à passer pour un monde meilleur à découvrir. Mes toiles petites ou grandes, c’est un encrage visuel de tout ça et plus encore!

P.S. Pour les ateliers Mandala dont j’annonçais la reprise pour bientôt, j’avais un peu présumé de mes forces. J’ai très envie de les reprendre, mais ce sera pour l’année nouvelle.

 

Un refuge dans la nuit Acrylique, Huile (17×17 cm) 110 euros
Encadré caisse américaine blanche
Par une froide nuit de neige, apparaît au creux de l’arbre un refuge contre vents et tempêtes. Une évocation symbolique de la lumière au cœur de soi qui nous aide à braver les épreuves de la vie et à garder foi en l’avenir.

Eclaircie dans la nuit Acrylique, huile, métallisation (22×21 cm) 150 euros
Encadré caisse américaine noire


Pour faire écho aux peintures d’Annick, à ses « arbres de vie », j’ai créé « femmes arbres ». Des créatures imaginaires qui se sont transformées au fil de la création, de la
cuisson, de l’application des encres et des patines .
Des créatures sorties d’une forêt magique dont elles ont, au passage, accroché un signe !
Brigitte Reina

« Debout +++ » et invitation EXPO

Souvenez-vous ! Sinon lisez ou relisez Debout, par mon corps et sur la toile .
Ma première oeuvre créée à mon retour à l’atelier après un an d’absence et 9 mois en fauteuil roulant, s’appelait Debout 1 et 2,  symbole de ma remise debout, même avec béquilles.
Et bien j’ai la grande joie de vous annoncer…. que je vais me sentir obligée d’en créer une autreDebout +++.
Je rentre dans une semaine chez moi, après 6 semaines de retour en milieu hospitalier, mais pour la bonne cause! Il semblerait que j’ai marché 5 semaines avec une fracture du col du fémur. Aux urgences ils n’en ont pas cru leurs yeux. Voilà ce que c’est de s’habituer à la douleur et de garder bonne mine et le sourire. Personne n’avait pensé que c’était si grave ni que j’avais tant mal.
Bref! La bonne nouvelle, c’est que j’ai une prothèse de hanche toute neuve et que je commence même à faire quelques pas sur mes deux seules jambes.
Après quasiment  2 ans de béquilles, l’espoir de retrouver enfin un horizon au delà de 300 mètres se confirme de plus en plus. Bon, pour la démarche d’une top modèle, c’est un peu tôt, je fais plus dans le genre ourson pataud, mais quand même!!!!
Evidemment, je ne serai pas présente en personne à l’exposition L’imaginaire invisible qui démarre à Grenoble. En revanche, mes toiles oui, grâce au dévouement d’un de mes amis peintres qui s’est chargé de les apporter. Un grand merci MAD!
Le fil conducteur que j’ai choisi? Les cieux au fil du temps. Le ciel est un dénominateur important dans mon oeuvre. Alors il y a une grande toile de 2012 et deux autres de 2014 que je n’ai jamais vraiment exposées, plus les dernières créations de 2019, un 80 x 80 cm et une sélection des petits formats que j’ai commencé à produire  cette année. Je croyais jusqu’à présent ne pas en être capable. Et bien je me suis surprise et je les aime beaucoup. Et pas que moi, puisque j’en ai déjà vendu plusieurs.
Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.
NB. Le vernissage de l’exposition se fait jeudi 9 à partir de 18.00.

INVITATION au Vernissage de TROTT’ART GRENOBLE

 Ca y est! TROTT’ART, c’est dans 4 jours!

Vous êtes chaleureusement invité(e) à notre vernissage vendredi. Commencez par nous à 18h,  puisque le Hang’Art fait l’ouverture de cette déambulation artistique, puis poursuivez tout le long du parcours vers les autres ateliers, en suivant, pourquoi pas, les pas sur les trottoirs (cf fin de l’article), la musique et le défilé de mode. Et oui! Une jolie soirée en perspective. Prions juste pour qu’il ne pleuve pas! Il n’y a pas de plan B.

La soirée est mise en musique par le collectif Sirvinacu  orchestré par notre maître de cérémonie Vito La Rocca et dansé par les mannequins de la styliste Eva Thomas.

  • Le collectif SIRVINACU est composé d’artistes regroupés spécifiquement pour l’évènement unique TROTT’ART. Venant d’univers artistiques différents, mais réunis pour ce même projet, Sirvinacu se compose du groupe SERENATA LATINA, bien connu depuis 1986, dans la région et au delà, qui déambulera le long des rues de lieux en lieux avec ses solistes, en musiques itinérantes;
  • Vito la ROCCA, notre maître de cérémonie – comédien prolixe qui passe de Beckett à Molière, avec aisance en apportant sa faconde toute « italo- grenobloise;
  • Eva THOMAS, notre styliste, crée des robes et des manteaux juste pour rêver, pour le plaisir d’inventer de la beauté pour des princesses ou des fées qui dansent dans son théâtre intime et sa forêt imaginaire.
Regardez la VIDEO pour avoir une idée de l’événement. Pour le Hang’Art, ça démarre à 2.00 mn et on voit, même brièvement, un  nouveau tableau en cours (fini depuis) que j’adore. Pas petit celui-là, mais trop important pour le réduire à un timbre poste! Mais j’ai fait quelques petits formats mettant en scène des arbres et des ciels qui seront présentés bien sûr.
SUIVEZ LES PAS! 

 

VIDE – ATELIER, dernière semaine!

Petits prix, grandes oeuvres…

ON PROLONGE! 

L’ambiance Braderie de notre galerie/ateliers est si joyeuse que nous continuons l’expérience encore une semaine, avant l’installation de la prochaine manifestation TROTT’ART le weekend suivant (cf fin du message)
Nous avons besoin d’espace pour nos nouveaux projets… et les ateliers sont toujours trop petits.  Alors nous soldons! Nettoyage de printemps avant l’heure en somme.
Et comme on aime la compagnie, les artistes en résidence du Hang’Art, c’est à dire, Chaperon, Margary, Micheloni et moi-même, accueillons Czeredny,
Verdelhan, Castagna, Mad.
Petits et grands formats, œuvres des années précédentes, matériel, peintures, sculptures en marbre, terres cuites, supports bijoux, posters, etc. 
Pour tous les goûts à partir de 5 euros.
RENCONTRES A VENIR
  • TROTT’ART5, 6 et 7 avril3 jours de déambulation artistique dans le quartier des antiquaires, 11 lieux de création ouverts, 30 artistes pour vous accueillir. Regardez la VIDEO  pour avoir une idée de l’événement qui sera largement publié dans les médias. Pour le Hang’Art, ça démarre à 2.00 mn et on voit, même brièvement, mon nouveau tableau en cours que j’adore. Pas petit celui-là, mais trop important pour le réduire à un timbre poste!
  • Et enfin, L’imaginaire invisible: je participe du 6 au 19 mai à la prochaine exposition de la MAPGI à l’ancien musée de peinture de Grenoble.

VIDE -ATELIER : de tout à petit prix

Petits prix, grandes oeuvres!
Nous avons besoin d’espace pour nos nouveaux projets… et les ateliers sont toujours trop petits. Alors nous soldons! Nettoyage de printemps avant l’heure en somme.
Et comme on aime la compagnie, les artistes en résidence du Hang’Art, c’est à dire, Chaperon, Margary, Micheloni et moi-même, accueillont Czeredny, Verdelhan, Castagna, Mad.

Petits et grands formats, oeuvres des années précédentes, matériel, peintures, sculptures en marbre, terres cuites, supports bijoux, posters, etc. Il y a même un petit frigo! Mais plus de livres d’art, c’est trop lourd à transporter, j’ai renoncé.
Pour tous les goûts à partir de 15 euros.
Et si vous nous faites une petite visite dés le premier jour, le vendredi 7, nous offrons aussi l’apéritif!

En pleins préparatifs hier. Un dimanche? Et oui, il n’y a pas d’heures pour les braves!

RENCONTRES A VENIR
    • TROTT’ART5, 6 et 7 avril3 jours de déambulation artistique dans le quartier des antiquaires, 11 lieux de création ouverts, 30 artistes pour vous accueillir. Regardez la VIDEO  pour avoir une idée de l’événement qui sera largement publié dans les médias. Pour le Hang’Art, ça démarre à 2.00 mn et on voit, même brièvement, mon nouveau tableau en cours que j’adore. Pas petit celui-là, mais trop important pour le réduire à un timbre poste!

CLIQUEZ ICI POUR LA VIDEO

  • Et enfin, L’imaginaire invisible: je participe du 6 au 19 mai à la prochaine exposition de la MAPGI à l’ancien musée de peinture de Grenoble.

DEBOUT! Par mon corps et sur la toile

« DEBOUT diptyque » by Annick Augier – 40 x 20 cm chacun – VENDU –

Je rêvais de cet instant depuis des mois, pouvoir vous écrire enfin: « Je suis debout! ».
C’est fait.
Début octobre, un délicieux chirurgien orthopédiste m’accueille avec le sourire: « Bon, on vous remet debout Mme Augier?! » Déjà charmant, il est devenu irrésistible! Je lui aurais volontiers sauté au cou. A la place, je fonds en larmes d’émotion. Depuis le premier jour, aux urgences, et pendant 9 mois, j’avais entretenu  cette conviction intime que je retrouverais toutes mes facultés malgré vents et marées et le silence des médecins sur mes possibilités de remarcher un jour. Et là, on me remet debout. c’est le premier pas, littéralement.
Du jour au lendemain, j’abandonne le fauteuil roulant pour deux béquilles, puis une. Du coup, je peux retrouver le chemin de l’atelier… et de mes pinceaux jaillissent Debout 1 et 2.
Nous avons vécu, souffert dans notre chair, lutté contre les vents contraires, ployé sous le poids des tourmentes, mais. aujourd’hui nous nous dressons à la verticale, nos racines bien plantées dans la terre mère, nos branches se projetant dans le ciel.Ni feuilles, ni fruits. Ce n’est pas l’essentiel, ce n’est pas la saison. Racines, tronc, branches… L’ossature, la structure est là, solide. Le reste viendra.
Par contre, quelle patience!!! Heureusement, j’étais une coureuse de marathon, pas une sprinteuse.
Quatre mois plus tard, j’ai toujours ma béquille, la remise debout n’est pas aussi simple que je le croyais, même si j’ai fait d’énormes progrès et que mon autonomie s’améliore. Je suis toujours sous chimio., ad vitam eternam, semble-t-il. Il faut maintenir la bête sous camisole chimique. Les effets secondaires ne manquent pas et pourrissent une bonne partie de ma vie encore. La fatigue permanente vite transformée en épuisement, l’estomac fragile,etc. MAIS chaque instant passé à l’atelier me remplit de bonheur, et je cultive la conviction que mon état va s’améliorer au fil du temps..
De toute façon, j’ai du boulot: plusieurs événements les prochains mois (détails en fin  d’article) sont autant d’occasions d’exposer de nouvelles créations . Je me concentre sur les petits formats comme Debout 1 et 2.
NB. Si vous avez manqué ma communication d’avril dernier, vous n’aurez rien compris à ce que j’ai écrit. Vous pouvez la trouver ici Fractures, de mon corps et sur la toile
Et voici la photo du triptyque figurant dans celle-ci, fini cette fois:

« Fractures » by Annick Augier – 90 x 30 cm l’un- Technique mixte – 650 euros l’un, 1100 les deux au choix, 1500 les 3

DIVERS et D’HIVER au Hang’ART

Janvier, février… Un peu tristounet comme époque. Et pas d’expo prévue au Hang’Art ? Ah non, on s’ennuie trop sans nos gentils visiteurs!!!
Alors que diable, rompons un peu la grisaille et la léthargie hivernales! Nous vous ouvrons nos bras chaleureux, nos ateliers et les œuvres en cours  et serons ravis de vous accueillir quelques heures par semaine, entourés de nos créations diverses et variées:
  • CHAPERON Martine et ses courbes féminines généreuses ou une musculature masculine aux tons chauds;
  • MAD et le mouvement géométrique des couleurs au nom de l’art construit;
  • MARGARY Michelle et des espaces dépouillés, monochromes, au graphisme épuré;
  • AUGIER Annick, ma petite personne et ses visions symboliques rouges et/ou bleues. De la terre aux étoiles…
Il y en a pour tous les goûts!
Thé ou café offert of course!
Du 17/01 au 14/02
Tous les jeudis de 14h à 18h
5 rue Dominique Villars Grenoble
Ou sur RV au 06 44 26 34 75 en ce qui me concerne.
A bientôt!
PS. Pour celles qui sont au courant de mes soucis de santé en 2018, mon retour à l’atelier après un an d’absence est une bonne nouvelle et un vrai bonheur, même si c’est encore à temps partiel. Le chemin à parcourir reste très dur et bien long, la chimio continue, mais j’ai quitté le fauteuil roulant début octobre et béquille avec maestria depuis!

PROJETS A VENIR...
  • Petits prix, grandes oeuvres! On a besoin d’un peu d’espace pour nos nouveaux projets…Toujours à la galerie /atelier Le Hang’Art, 3 jours de vide-atelier. les 7, 8, 9 et 14, 15, 16 mars;
  • TROTT’ART, 5, 6 et 7 avril: 3 jours de déambulation artistique dans le quartier des antiquaires, 11 lieux de création ouverts, 30 artistes pour vous accueillir;
  • Participation du 6 au 19 mai à la prochaine exposition de la MAPGI à l’ancien musée de peinture de Grenoble.

20% PROMOTION Fin de Séries

Pour la première fois de ma vie: 20% de remise sur mes petits formats et certaines toiles de mes fins de série. Fin d’un cycle pour moi, début d’un autre, j’ai envie de lâcher-prise. Quelques exemples plus bas.

Sans oublier des posters de belle qualité (sur papier photo mat épais) des best-sellers de mes  années en Italie. Chacun a une histoire, venez les écouter!

Vous n’êtes pas de la région, mais une des oeuvres vous intéresse? Contactez-moi 06 44 26 34 75, nous trouverons une solution !

Image
  • 1ère ligne: 2 d’une série de 7 Portails – 17 x 17 cm – Huile, acrylique et or sur carton – encadrés en caisse américaine blanche – 140 120 € l’un – 270 220 € deux – 120 90 € l’un à partir de trois et plus;
  • L’arbre perché19 x 19 cm – Huile et acrylique sur toile – encadré – 150 120 €
  • Portail fuchsia:  25 x 25 cm – Huile, acrylique et métallisation cuivre sur toile – encadré – 220 170 €
Image
Aleph, le commencement I et II: 46 x 33 cm – Huile, acrylique, métallisation cuivre rouge sur toile – 400 320 € l’un – 600 € les deux

Posters 60 x 48 cm 18 €

Image
Image