J-1 EXPO « FRAGMENT D’ATELIER » EN PHOTOS!

LE PORTAIL A TRAVERS LES SIECLES …

EUH, NON! A TRAVERS 22 ANS DE PEINTURE? C’EST DEJA SUFFISANT. 

J – 1 avant le vernissage de l’expo collective FRAGMENT D’ATELIER à Grenoble du 10 au 28 mai!

INVITATION au vernissage, thème choisi et toutes les infos ICI

La semaine dernière, je vous avais promis des photos. Les voici !
Mon espace perso: un panneau d’exposition avec quelques oeuvres de 2016 et 4 vitrines pour remonter le cours du temps: de ma première commande en 1995 au dernier tableau encore en cours d’exécution.
J’y serai de permanence moi-même les dimanche 14 de 13.00 à 16.00, samedi 27 de 16.00 à 19.00 et dimanche 28 de 13.00 à 16.00. En dehors de ces moments, si vous voulez aussi me voir, faites-moi un email pour qu’on trouve un moment sur RV annickaugier@gmail.com. L’atelier étant à deux pas, on peut aussi combiner les deux visites.
Cette année, plusieurs artistes ont mis à profit les vitrines pour expliquer leur travail et vous en dévoiler les coulisses. C’est très sympa et instructif.
2017 Fragment d'atelier MAPGI (1)

AU COMMENCEMENT ÉTAIT LE TROMPE L’OEIL…

Un monde imaginaire au-delà d’un mur-frontière aveugle. Des portails ouvrant une brèche sur des jardins vestiges/vertiges du passé
  • 1995: ma première commande, un portail de « bois » sur un paysage imaginaire pour le bureau d’une écrivaine à Rome.
  • 2006: mon dernier trompe l’oeil d’envergure, 2,60 x 3,60 m. Thé en terrasse romaine sur les jardins existants du Palazzo Spada à Rome et les toits du palais Farnèse, notre ambassade de France à Rome.
2017 Fragment d'atelier MAPGI (9)

 PORTAILS DE GUÉRISON 2005-2015

En 2001 puis 2002 vient la maladie. Une fois vaincue, le trompe l’œil, aussi fascinant soit-il, n’est plus qu’une illusion, une scène de théâtre. Il est temps de découvrir ce qui se cache dans les coulisses.
En quête de moi-même, le portail devient source de lumière, d’espoir et d’inspiration à travers le récit qu’il suggère. Il indique un passage et invite à en franchir le seuil pour grandir, s’élever et accéder à un degré supérieur de compréhension et de sagesse. A la recherche de sa propre Vérité…

  • De l’obscurité à la lumière…
  • De la roche aride à l’ouverture d’un ciel libre…
  • Des profondeurs d’une matrice aux couleurs de chair à vif ou de soleil brûlant à une nouvelle naissance…

De 2005… Portail 1, la première oeuvre que j’ai vu en méditation et réalisée… pas pour un client, mais pour moi toute seule. En fait, la première étape de ma guérison, mise en image. D’ailleurs, elle illustre la couverture de mon livre témoignage.
… A 2015 : Explosions de la gangue de pierre qui libère un ciel pur, promesse de tous les possibles.
LIRE AUSSI PORTAIL 1 VOUS PARLE

 

2017 Fragment d'atelier MAPGI (8)
2017 Fragment d'atelier MAPGI (7)

GRAINES DE PORTAILS 2017

Juste pour le plaisir: la chaleur de la pierre ocre qui s’ouvre sur des ciels éblouissants.
Série toute fraîche, à peine descendue du chevalet.
De petite dimension, à prix tout doux.
17 x 17 cm hors encadrement, huile et crayons Comté avec quelques touches d’or pour certains, sur carton.
2017 Fragment d'atelier MAPGI (5)

ET ENFIN  ENVOL 2017 EN COURS D’EXECUTION ET SA MAQUETTE

 

Envol montage

60 x 60 cm
Huile, acrylique et métallisation aluminium sur toile

EXPOSITION GRENOBLE « Compléments d’objets »

Et non… Il n’y a pas qu’IKEA dans la vie ou comment décorer votre intérieur avec des objets uniques. L’Art….objet  de déco…tout un débat n’est ce pas? Nous sommes prêts à répondre….

Vous êtes cordialement invitées à l’inauguration de la nouvelle exposition du  HANG’Art, galerie/atelier collectif où j’ai planté chevalet et pinceaux il y a déjà un an et demi, pour mon plus grand bonheur.
Pour l’occasion, je reviens à mes premiers amours : le TROMPE L’OEIL, appliqué à l’objet.
Annick Augier exposition

Le trompe l’œil métamorphose un centre social !

Le montage d’une exposition est toujours la source d’une prise de conscience. Le jour où j’ai monté « Le trompe l’œil, une métamorphose de nos espaces », ça n’a pas manqué. Le lendemain de l’installation, je reviens pour améliorer les choses puisque la nuit porte conseil, et… paf ! Ça me saute aux yeux ! Les 29 œuvres qui tapissent les murs du centre me renvoient à la figure rien moins que 18 années de cohabitation avec le pinceau ! Une rétrospective en quelque sorte.

Mes premiers grands panneaux décoratifs de marbre et bois ornementés de précieuses moulures me ramènent instantanément à Janvier 1995 quand je pris le volant de ma petite voiture rouge pour affronter le trajet Rome (Italie)-Quimiac (près de La Baule), en larmes parce que je laissais mes enfants mais convaincue que je suivais mon destin. Six mois d’apprentissage, oh combien ardu, avec Yannick Guégan, Meilleur Ouvrier de France, pour apprendre les fondements de la peinture en décors et Trompe l’œil.

Lire la suite