Histoire de tableaux: la puissance de l’arbre et du triangle

Si tu veux être un bon « marketer », nous dit-on, il est vivement conseillé de trouver ta « base-line » ou « slogan » (Dieu que le mot est vilain je trouve, mais faute de mieux…).
Moi j’oscille entre Peindre pour guérir et Peindre pour renaître.
En gros : comment symboliser sur la toile les étapes de guérison d’une personne pour que cet ancrage visuel fixe en elle ses progrès effectués. Et à chaque guérison, nous renaissons un peu plus forts, un peu plus sages ! YES !
Les oeuvres sur mesure Portrait d’âme et les ateliers Mandala offrent cette opportunité à qui veut bien tenter l’expérience.
Quant à mes clients qui « craquent » pour telle ou telle oeuvre… C’est tout sauf un hasard bien sûr.
Lisez ou relisez les histoires de :
Évidemment, je suis mon premier cobaye. Exemple :
Après avoir pris conscience, il y a deux mois, que je peignais depuis 22 ans des passages et des portails , j’ai fait une bien jolie découverte inattendue au détour du dernier atelier Mandala que j’ai réalisé en avant-première:
  • L’arbre de 1999 à aujourd’hui;
  • Le triangle en 2014 et maintenant;
  • Et ce que cela démontre du parcours effectué.

La suite en images à travers 4 oeuvres!


Tronc solitaire - ©  Annick Augier - 180 x 60 cm - Huile et feuilles de cuivre et d’or sur toile polyester collée sur bois - VENDU [...]

Tronc solitaire – © Annick Augier – 180 x 60 cm –
Huile et feuilles de cuivre et d’or sur toile polyester collée sur bois – VENDU […]

1999 – TRONC SOLITAIRE
[…] A cette époque, j’étais en proie à une profonde angoisse. Je me sentais dans l’incapacité de faire des choix différents pour améliorer les choses, prise au piège d’une totale dépendance dans tous les domaines de ma vie (ainsi me semblait-il en tout cas). Je ne savais plus ce que je voulais et ne voulais pas, coincée par mes incertitudes, paralysée par une prudence excessive… En fin de  compte, terrorisée par la peur de perdre, la peur de manquer.
Ce tronc doré, tortueux et nu, privé de feuilles, les racines détachées du sol, au cœur d’un paysage de désolation… Pendant des années, je l’ai considéré comme tourmenté, quasi mort, tel une vision de grande souffrance. Il exposait clairement mon tourment personnel. 
Je n’étais pas au top de ma forme, c’est le moins que l’on puisse dire. Si j’ajoute que quelques mois plus tard, au sortir d’une échographie, j’entendais :  » Tumeur… Surement pas bénigne… Si j’étais vous je prendrais tout de suite RV avec le chirurgien…  » , le tableau fait figure de vision prémonitoire.
Pas besoin d’en dire plus, vous devinez le reste.

 


L'Arbre de vie-Annick Augier-


L’Arbre de vie – © Annick Augier – 81 x 65 cm – Huile et acrylique sur toile – 1500 €

2014 – L’ARBRE DE VIE INVERSE

Extrait du catalogue de l’exposition Valeurs d’entreprise :
« L’Arbre de Vie inversé représente les lois de l’univers et la dimension sacrée de l’Être.
C’est dans le ciel que les Hommes puisent l’inspiration et c’est en bas qu’ils s’efforcent de la manifester.
L’Arbre de Vie symbolise le processus de création.
Ici l’homme est une plante céleste, ce qui signifie qu’il est identique à l’arbre inversé. Ses racines tendent vers le ciel et ses branches s’abaissent vers la terre pour en faire un être complet.

Le choix du cerisier ne doit rien au hasard. Au Japon il a toujours été symbole de jeunesse et de renouveau. La fleur symbolise la pureté, la beauté et le bonheur. Le fruit, symbole de la découverte et du sacrifice de soi représente la vocation guerrière du samouraï et le destin vers lequel le conduit sa voie.
Le samouraï tente, tout au long de son existence, de fonder sa conduite sur son code d’honneur. En servant pleinement, honorablement, il espère laisser une trace, la mémoire de son nom comme étant un modèle de bravoure, de fidélité, de loyauté :  » Un vrai samouraï consacre tout son temps au perfectionnement de lui-même. » (Jōchō Yamamoto).

Retour au processus d’individuation : l’histoire d’une vie, de notre mission à chacun » (Virginie Cupillard)

Nettement plus sympa ! En 15 ans, j’avais heureusement accompli un bout de chemin!

Portail 3 - ©  Annick Augier - 100 x 100 cm - Huile, acrylique et feuilles d’or et d'aluminium sur toile - 2500 €

Portail 3 – © Annick Augier – 100 x 100 cm – Huile, acrylique et feuilles d’or et d’aluminium sur toile – 2500 €

2012 – PORTAIL 3

De retour à Grenoble, après 30 ans d’absence dont 20 à l’étranger, il était temps de poser l’avion !
Les empreintes de pas rejoignent le ciel serein après avoir traversé 3 portails, laissé derrière soi un certain nombres d’objets symboliques et enfin atteint la plume d’or, à travers un triangle.
Vous avez dit TRIANGLE?  Symbole d’une grande richesse! Je retiens principalement :
  • la stabilité verticale
  • la Matière qui monte vers L’Esprit.
Vous avez dit PLUME ? Entre autres :
  • l’air
  • la légèreté
  • l’ascension

Je traduis tout ça par : retrouver de lastabilité et bâtirune vie émotionnellement, mentalement et physiquement libre. Beau programme ! Exaltant même !


 

La puissance de mes décisions ©  Annick Augier - 40 x 30 cm - Crayon aquarellable sur carton

La puissance de mes décisions © Annick Augier – 40 x 30 cm – Crayon aquarellable sur carton

2017 – ET ENFIN, L’ATELIER MANDALA

Pardon pour la photo pâlotte, mais impossible de faire mieux!
Pas une œuvre d’art, c’est sûr, mais son but était autre.
Je suis partie du tableau précédent, dont je n’ai gardé que le triangle. Le reste était d’un coup devenu totalement superflu.
  • le triangle/portail précédent s’est transmuté en pyramide ! Symbole ascensionnel et conscience de synthèse;
  • En émerge l’arbre de vie renversé précédent;
  • Au centre est gravé une baleine, allégorie de mort et résurrection. On pense à Pinocchio bien sûr, à Jonas aussi.
  • Pas discernable sur la photo, l »avion présent dans les Portails 1, 2 et 3 gît au sol, démonté et abandonné.  Visiblement mes voyages se feront désormais sur un autre plan.
En somme, je suis devenue ma propre pyramide. Au sein de cette nouvelle matrice, mon énergie se renforce, la source d’inspiration se fait plus spirituelle avant de se manifester dans le profane et je me prépare à une nouvelle naissance. Une de plus !


Reportage France 3 : Annick Augier, la peinture ésotérique comme thérapie

Belle expérience cette semaine avec la visite de la télévision dans mon atelier !

France 3 a réalisé un joli reportage sur mon travail, en prévision de ma prochaine exposition personnelle « EMERGENCES » à Grenoble. Retrouvez-en tous les détails ICI.

J’en profite pour vous rappelez que vous pouvez découvrir d’autres courtes vidéos  sur ma chaine Youtube Annick Augier Art .

INVITATION EXPOSITION Projet Vénus du 15 au 22 novembre 2016

Je l’avoue, j’ai failli jeter l’éponge. J’avais relevé un défi. Et j’ai cru un moment ne pas y arriver.

LE DEFI

Le Centre d’art Spacejunk Grenoble accueille le Projet Vénus, projet caritatif innovant, mêlant l’art et la santé. Il propose d’offrir un regard artistique sur le corps humain, de le sublimer et de démystifier les tabous liés au cancer du sein. Des photos de femmes et quelques unes d’hommes (eux aussi touchés) au buste dénudé, imprimées sur toile, seront confiées aux bons soins d’artistes de tous bords.

Leur mission ? Les customiser à leur manière et en faire une oeuvre reflétant leur propre démarche et sensibilité. Elles feront l’objet d’une vente aux enchères au bénéfice de la prévention du cancer du sein.

Compte tenu de ma rencontre avec la maladie, l’exercice m’interpelle… et se révèle plus rude que je ne l’avais imaginé. Depuis toujours, je peins sur des fonds blancs ou métallisés, imperméables, et le corps humain n’est qu’accessoire dans mon parcours. Je me retrouve avec du gris, une toile qui « boit » , un nu… et rien pour faire des essais. Autrement dit, ça passe ou ça casse.

Après 3 mois d’observation, je ne sais toujours pas par quel bout prendre la toile. Je finis par me jeter à l’eau et là… Au secoooooours !

Pourtant j’ai accepté la mission… et je ne peux pas me résoudre à décevoir Géraldine, « mon » modèle. Elle a eu le courage de se prêter au jeu, je me dois d’être à la hauteur. Alors, on s’accroche et voici le résultat, en images et en mots !

Libération © Annick Augier 50 x 50 cm - Huile et acrylique sur photo © Jean-Pierre Angei imprimée sur toile  Prix estimé de l’œuvre 600 € - Prix plancher 400 €

Libération © Annick Augier
50 x 50 cm – Huile et acrylique sur photo © Jean-Pierre Angei imprimée sur toile
Prix estimé de l’œuvre 600 € – Prix plancher 400 €

Dans le silence, elle lutte. Une force intérieure indomptable désagrège la gangue de pierre dont elle était prisonnière. La chair libérée surgit, encore à vif, le sang prêt à rosir le reste du corps. La couleur est sur le point de vaincre le gris… Le monde se reforme, la vie revient.

En tout petit, sur l’épaule, j’ai tatoué la lettre hébraïque Hé, symbole du souffle, le souffle de la vie.

L’EXPOSITION ET LE VERNISSAGE
Toutes les œuvres sont exposées au Centre d’art Spacejunk Grenoble du mardi 15 au mardi 22 novembre ainsi que l’après-midi du 30 novembre à la mairie de Grenoble, avant la vente aux enchères.

2016-venus-affiche-petite-2

Vente aux enchères
Mercredi 30 novembre 19h00
Mairie de Grenoble

RENCONTRE AU FESTIVAL DU BONHEUR Grenoble

Le Festival du bonheur à La Bulle du Bonheur pour sa seconde édition ! Des mots et des images !

Une belle occasion de se rencontrer et d’échanger  sur ce fameux bonheur et les outils propres à chacun pour le trouver et le vivre.

J’y participe en mots et en images:

  • 3 tableaux jamais exposés jusqu’à présent, chacun d’eux évoquant son propre instant de bonheur;
  • une causerie animée par Dominique Boulongne, thérapeute, autour de mon parcours personnel où je répondrai à toutes les questions  DIMANCHE 1er MAI à 17 H !

Une occasion également de gagner un exemplaire dédicacé de mon livre Guérie par mon second cancer – De peintre en trompe l’œil à peintre de l’âme 

2016-05 bulle du bonheur Flyer Page1 2016-05 bulle du bonheur Flyer Page2

Naissance d’un livre, de la petite graine à YouTube et la librairie Decitre

DECITRE Grenoble - Annick Augier - Nov.2015

DECITRE Grenoble – Annick Augier – Nov.2015

Je croyais que mon livre « Guérie par mon second cancer – De peintre en trompe l’œil à peintre de l’âme »   (Editions Amalthée) était né à sa publication ? Que nenni ! Il est né il y a quelque jours… sur Youtube. De la petite graine à sa présentation au monde, cela fait, je jure que c’est vrai, 9 ans !

D’abord, l’heureux évènement, la naissance !

Pour ce faire, j’ai réussi à créer ma chaine Youtube comme une grande. Que mes lecteurs geek qui font ça tous les jours au petit déjeuner ne rient pas SVP. L’objectif de départ était de mettre en ligne mon interview à la ibrairie Decitre de Grenoble en novembre dernier. C’est fait ! Vérifié et revérifié, j’ai fait de mon mieux.

Jetez-y un coup d’œil, la version courte fait juste 5 mn.

Vous avez du temps et l’envie d’en savoir plus ? Regardez la version quasi intégrale de la rencontre/dédicace ICI .

Bon, mais la petite graine?  Je vous la raconte dans cet extrait du livre :

 2007, le 7 octobre

En voilà une idée géniale !
J’ai réécouté hier matin pour la énième fois un des cours de base de Cerchia Ristretta : La formule secrète qui garantit le succès inéluctable d’un business sur le Net… et je suis restée foudroyée par ces paroles d’Italo :
« Dans ce business, tu dois partir de toi-même : ce que tu sais, les expériences que tu as acquises dans la sphère personnelle et professionnelle. Toute expérience de vie dont le partage avec les autres peut être d’une quelconque utilité. Et nous devons nous sentir convaincus, la main sur le feu, qu’elle peut être utile à beaucoup d’autres personnes »

Mon expérience du cancer ! Voilà l’idée ! Si tant de gens ont trouvé courageuse ma façon de l’affronter, je peux raconter mon histoire, d’où je suis partie et comment en suis-je arrivée à aujourd’hui, infiniment mieux.

Depuis 5 ans, j’affirme que le second cancer s’est révélé déterminant pour mon évolution personnelle, la découverte de ma nature spirituelle, le développement de mes talents. Le cancer peut être une opportunité, je le ressens jusque dans la moelle de mes os et j’en suis la preuve vivante, en chair (quelque fois un peu trop hélas) et en os !

C’est l’occasion de le démontrer, de communiquer de quelle façon un désastre apparent s’est transformé en victoire ! Je peux évoquer toutes les techniques de thérapies holistiques pratiquées et apprises, interviewer des professionnels, illustrer avec des œuvres à moi…

Aujourd’hui j’ai tout raconté à Marina . En qualité de journaliste, photographe, écrivain, ex-éditrice… et grande amie, sa réaction comptait beaucoup. Nous marchions au hasard des rues de Rome et notre démarche rapide et dansante malgré les pavés disjoints en disait long sur notre enthousiasme mutuel.

Je savoure cette sensation familière : toutes les cellules de mon corps pétillent d’excitation et de joie anticipée devant cette idée. Finalement ! La douloureuse expérience de ces dernières années acquiert tout d’un coup un sens plus ample, au-delà de ma petite personne ! YES !

C’est tout pour aujourd’hui ! Et bien sûr, si cela vous a plu et que vous pensez que le sujet traité peut être utile à certains, un grand merci à ceux qui le feront circuler dans leur réseau.